SUÈDE - AOÛT / SEPTEMBRE

TÉTRAONIDÉS

63.jpg
41 bis'.jpg
53.jpg

PROGRAMME

Jour 1 : Arrivée à l'aéroport de Umea ou de Lulea, et transfert au lodge sur la zone de chasse.

 

Jours 2, 3, et 4 : Chasse.

Jour 5 : Repos des chiens et des chasseurs.

 

Jours 6, 7, et 8 : Chasse.

 

Jour 9 : Transfert vers l'aéroport pour vol retour.


Le programme et son prix sont variables et peuvent être aménagés sur mesure.

HÉBERGEMENT

Dans la taïga un lodge situé à proximité immédiate des zones de chasse, en chambres de deux personnes, avec garage pour abriter les chiens en caisses, une sale d'évicération et stockage du gibier (équipée d'un congélateur), un saunat, un grand séjour et une grande cuisine pour passer les soirées en groupe, un grand espace extérieur pour sortir les chiens, une salle de séchage des vêtements.


Dans la toundra des chalets nordiques de différentes capacités, ou des chambres en gîte, selon choix et disponibilités, situés à proximité des zones de chasse.

GIBIER CHASSÉ

Diverses espèces de tetraonidés sont présents dans les zones de chasse, la gelinotte, le lagopède, le tétras lyre, et l'oiseau emblématique de Laponie, le grand tétras, dont le poids peut dépasser 5 kg.


Chacun d'entre eux mérite à lui seul que le chasseur passionné de bel oiseau fasse le déplacement, tant leur chasse est captivante et leur prise émouvante.


Les gelinottes se laissent souvent approcher et arrêter par le chien, pour surprendre le chasseur par un envol furtif, qui rend le tir très difficile et sportif.


Le lagopède est quasiment toujours au sol, les compagnies se laissent bien arrêter par le chien, avant de déployer leurs ailes blanches, un grand plaisir des yeux.


Le tétras lyre peut être seul ou en grandes compagnies, au sol ou perché, se laisser arrêter ou décoller loin devant... Sa capture est toujours un grand moment.


Le grand tétras mâle adulte est sans contexte le plus insaisissable par sa méfiance et sa ruse, le plus impressionnant par sa taille, le plus intimidant par le vacarme de son envol, et le plus fascinant dans les mains du chasseur. Le souvenir de sa prise reste gravé à jamais dans la mémoire.


Les bécasses s'invitent souvent au séjour, en densité variable selon la météo et la période. Quelques lièvres arctiques troubleront le travail de vos chiens, se laissant souvent arrêter ils peuvent être tirés et cuisinés sur place.

CONSEIL DU GUIDE

Ne pas choisir cette destination sans être accompagné d'un (ou plusieurs) bon chien confirmé (au moins sur bécasse ou perdrix) car ces gibiers sauvages se méritent. Pour les chasseurs sans chien, les guides sur place vous accompagnent avec des chiens confirmés.
Se munir de deux bonnes paires de chaussures imperméables (gore tex) et de guêtres imperméables car le sol en cette forêt boréale est très humide, une tenue de pluie (haut et bas), une couverture de survie, un GPS de randonnée. Ne pas se surcharger en munitions, on peut en acheter sur place si besoin.


Amener quelques barres de céréales énergétiques ou charcuterie pour les éventuelles pauses en forêt avec les guides, et de quoi cuisiner à votre goût le gibier si vous souhaitez en consommer sur place (ex : foie gras, herbes aromatiques...).


Se munir du matériel d'entretien de son arme, et de quoi soigner son chien en cas de «petit bobo», un tapis confortable pour sa caisse.


Également pour vous quelques médicaments basiques pour la douleur, la diarrhée, colir pour les yeux...

CLIMAT

Le climat est continental en cette région subarctique de Laponie, froid en hiver (jusqu'à
- 40°) et chaud en été ( jusqu'à +27°), la température moyenne annuelle est de +10°, et 289mm de pluie. La taïga et la toundra recouvrent quasiment la surface de cette région.

 

En Août et Septembre, la température peut descendre en dessous de 0° durant la nuit et remonter à plus de 20° la journée, il faut donc prévoir un équipement polyvalent.

PHOTOS DU SÉJOUR

 

Découvrez toutes nos photos liées à ce programme, preuve d'un séjour placé sous le signe de l'aventure et de la réussite !